Blog de nouvelles associé au site personnel:
L'arbracigogne

15 avril 2012

Nature et patchwork

La nature


Il y a longtemps, dans notre jardin en Haute-Savoie, nous avions des cornouillers (Cornus alba).


Ses jolies branches rouges égayaient le jardin pendant l'hiver. Nous en avons donc planté de nouveau dans notre petit jardin breton.

Cela dit, sa fleur (blanche à verdâtre) est plus qu'insignifiante et je m'étais toujours demandé pourquoi il existait d'aussi nombreuses références à cet arbuste dans les noms de blocs de patchwork américains. En anglais le nom est "Dogwood".
J'ai eu la clé du mystère en traversant un parc  de Rennes où un groupe d'arbustes tout en fleurs roses attiraient l’œil du promeneur.

Il s'agit de "Cornus florida", une tout autre variété, et les parties roses que l'on admire ne sont que 4 larges bractées qui entourent les toutes petites fleurs.Je ne connais pas le nom exact de celui-ci mais si je rencontre le chef jardinier, je lui demanderai.
Voila donc l'origine de ces blocs de patchwork avec une large fleur à 4 pétales!

Le patchwork

On trouve un joli modèle en méthode sur papier avec courbes plissées dans le livre de Jodie Davis publié en 2001 :
Paper Piece a Flower Garden: Blocks and Projects to Mix and Match

Les modèles suivants sont des blocs que j'ai redessinés à partir de quilts anciens trouvés sur internet. Il vous suffira, s'ils vous intéressent de les redessiner sur du papier quadrillé à la dimension que vous souhaitez. Dans l'ensemble, ce sont des blocs simples.

Le premier est aussi un bloc sur fondation. Voici le bloc de base à répéter 4 fois par "fleur" :
Les "fleurs" de 4 blocs sont alternées en deux couleurs qui s’imbriquent l'une dans l'autre comme ceci :
 Voici maintenant le bloc le plus simple (uniquement des carrés et des triangles) :


Un second, simple lui aussi : coudre d'abord le nine-patch central puis les triangles roses et vert  terminés façon log-cabin, terminer le bloc en reliant les 5 parties.
Le bloc suivant est un peu plus compliqué car il y a des angles rentrants.
Pour celui-ci, vous pouvez le redessiner en variant la largeur des pétales. Il suffit dessiner le triangle vert plus pointu.
Quant au dernier c'est celui du programme QuiltPro :

On peut le simplifier en ne prenant pas en compte la coupure en croix au centre des pétales roses. Il devient alors très simple . Dans ce cas, ce sera le quilting qui fera ressortir les 4 parties théoriques de la fleur.

J'espère que ces blocs vous donneront envie de coudre un patch coloré pour le printemps, A vos aiguilles et vos machines.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Odile. C'est très intéressant. Cette fleur rose est bien jolie. Merci pour les blocs.
Bonne soirée.
Cloclo 19

yveline a dit…

les fameux dogwoods qui ne poussent pas en Floride, helas....ce sont des arbres absolument superbes, surtout ceux qui ont des fleurs blanches et eclairent les printemps grisâtres de la Nouvelle-Angleterre! J'ai un tres joli modele de cette fleur, pour appliqué
Je ne suis pas un robot, plutôt une revenante...take care, hope you are all well!

Odile a dit…

Mais une revenante, quel plaisir! Nous sommes en Bretagne depuis près d'un an!
À bientôt pour d'autres échanges .

Odile a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.